Biodiversité dans la viticulture : de nouvelles mesures sont étudiées et mises en œuvre

 

 

 

 

Berlin/Bonn/Geisenheim, 22 avril 2020 

Les vignobles allemands devraient devenir plus colorés : Le programme fédéral sur la diversité biologique lance un nouveau projet dans le cadre duquel les viticulteurs des 13 régions viticoles sont conseillés sur la manière d'apporter plus de biodiversité à leurs vignobles. L'association pour une viticulture durable, Fair and Green e.V., et l'université des sciences appliquées de Geisenheim ont uni leurs forces dans ce but, avec le soutien de l'association des viticulteurs allemands. L'Agence fédérale pour la conservation de la nature (BfN) finance le projet grâce à des fonds du ministère fédéral de l'environnement, de la conservation de la nature et de la sécurité nucléaire (BMU), à hauteur de 4,4 millions d'euros sur six ans. 

«Avec ce projet, la viticulture allemande fait un grand pas en avant en termes de promotion de la biodiversité et fait face à sa responsabilité pour la préservation de la biodiversité», souligne Klaus Schneider, président de l'Association des viticulteurs allemands. En effet, la diversité biologique est actuellement faible dans de nombreuses régions viticoles et ne correspond en rien à leur potentiel. Cependant, de nombreux viticulteurs seraient prêts à mettre en œuvre des mesures pour promouvoir la biodiversité - mais les connaissances pratiques pour le faire font défaut, et il y a un manque de services de conseil et de programmes de soutien sur mesure. C'est là qu'intervient le nouveau projet «AMBITO - Développement et application d'une boîte à outils modulaire sur la biodiversité pour la viticulture en Allemagne» : Dans un premier temps, Fair and Green conseille 30 fermes modèles dans tout le pays sur la façon dont elles peuvent promouvoir la biodiversité dans leur travail. Parallèlement, un manuel numérique contenant les mesures proposées sera élaboré, ce qui permettra d'atteindre un nombre beaucoup plus important d'exploitations agricoles. L'université des sciences appliquées de Geisenheim conseille et recherche des mesures d'accompagnement innovantes sur la manière de promouvoir davantage de biodiversité dans et autour du vignoble et sur les conditions cadres socio-économiques à créer pour renforcer à long terme la biodiversité dans la viticulture. «Outre le changement climatique, la perte constante d'espèces est l'un des plus grands défis de notre époque. La recherche et la pratique doivent travailler main dans la main pour ralentir cette tendance et l'inverser à long terme. Nous espérons tirer de nombreux enseignements de ce projet de grande envergure et à long terme», déclare le professeur Hans Reiner Schultz, président de l'université des sciences appliquées de Geisenheim.

Le projet s'adresse aux entreprises viticoles de toutes les régions viticoles d'Allemagne et comprend à la fois des caves auto-commercialisées et des entreprises viticoles en coopératives et en caves. Grâce à des fermes-phare dans chaque région ainsi qu'à des forums régionaux sur la biodiversité, le projet invitera d'autres fermes intéressées à participer. «Dès le début, nous avons voulu développer un système qui ne prenne pas de décisions purement noires et blanches, mais qui aide les viticulteurs à trouver des solutions. Nous sommes très heureux de disposer, grâce à ce projet, d'un instrument qui nous permet de travailler avec de nombreuses entreprises viticoles en Allemagne au-delà de notre système de certification. Nous organiserons des forums sur la biodiversité dans toutes les régions viticoles et inviterons toutes les entreprises intéressées à y participer», déclare le Dr Keith Ulrich, président et initiateur de Fair and Green e.V.

La mise en œuvre de la Stratégie nationale sur la diversité biologique (NBS) est soutenue par le Programme fédéral sur la biodiversité depuis 2011. Le financement est accordé aux projets qui sont d'une importance représentative pour l'ensemble du pays dans le cadre de la NBS ou qui mettent en œuvre cette stratégie de manière particulièrement exemplaire. Les mesures soutenues contribuent à stopper le déclin de la diversité biologique en Allemagne et à inverser la tendance positive à moyen et long terme. Ils servent la protection, l'utilisation durable et le développement de la diversité biologique et vont au-delà des normes légales. Les mesures d'information et de communication visant à favoriser l'acceptation contribuent à renforcer la conscience sociale de la diversité biologique.

Plus d'informations :
https://biologischevielfalt.bfn.de/bundesprogramm 
https://bit.ly/bfn_ambito 

https://www.fair-and-green.com/ambito

Contact :

  • Dr. Keith Ulrich, Fair and Green e.V., président du conseil d'administration,  keith.ulrich(at)fair-and-green.com
  • Prof. Dr. Ilona Leyer, Université des sciences appliquées de Geisenheim, Institut d'écologie appliquéeilona.leyer(at)hs-gm.de, Télé.: +49 6722-502 463 
  • Prof. Dr. Eckhard Jedicke, Université des sciences appliquées de Geisenheim, Institut pour l'aménagement du paysage et la conservation de la natureeckhard.jedicke(at)hs-gm.de